Editorial

Les blogueurs qui s’ignorent, ou comment bloguer à la roots

Note de l’équipe du Journal du Blog : Dans le cadre de notre concours d’articles, Delphine vous présente sa conception du blogging : à la roots.

On pourrait croire que, de part ma participation chaque semaine au JdB à travers mes “zoom sur…”, je suis une blogueuse vachement dans le coup, qui connaît tout pour rendre son blog super hype, qui a toutes les astuces pour se faire de l’argent de poche, pour attirer le lecteur, pour le garder le bichonner etc.…

Et bien non : je suis issue d’une vague de blogueurs « à la roots ».
Pour être un bon blogueur à la roots il faut tout d’abord en comprendre l’esprit.

L’important n’est pas d’être aimé et d’avoir cent millions de lecteurs. Mais d’en avoir quelques-uns qui apprécient vos articles, commentent ou pas. Mais ceux là ils sont du coup précieux.

  • On se s’attache pas à savoir si nos statistiques montent, pour preuve j’ai du mettre une ligne de code de FeedBurner c’était une épreuve, du coup je pense même que je l’ai mis n’importe où, mais peu importe.
  • On ne s’attache pas non plus à brosser dans le sens du poil, on est pas là pour plaire au plus grand nombre mais pour se reconnaître soi-même dans ce qu’on écrit, pour écrire ce qu’on a envie peu importe que ça attire le lecteur ou pas.
  • On ne cherche pas à tagguer ses articles avec des mots super pertinents, le référencement on ose à peine comprendre ce que c’est.
  • Gagner de l’argent sur son blog ? Si c’est pour venter ses propres mérites pourquoi pas, mais si c’est pour dire à quel point les pilules d’amaigrissement c’est la jouasse, on s’en passera.
  • Pour ne pas critiquer sans avoir vu je m’étais inscrite sur un site qui vous propose joyeusement de gagner de l’argent par des billets sponsorisés,  je n’ai rien trouvé qui me ressemblait un tant soit peu. Rien dont je n’aurais pas honte de faire de la pub. Je préfère être pauvre et ne pas me trahir dans ce que je publie.

J’ai conscience qu’un blogueur à la roots peut vite agacer un blogueur in de toutes ses stratégies. Il hurlera qu’il n’est pas un vendu, qu’il ne cherche pas le power, ni le million de lecteurs. Et il dira peut être vrai.

Mais le blogueur à la roots est un blogueur égoïste qui ne se cache pas, il écrit d’abord pour lui et s’il y a des gens pour apprécier ça tant mieux. Il tient un blog pour partager mais s’il ne partage qu’avec dix personnes il s’en accommodera. Vous pourriez me répondre que c’est pas possible de s’en foutre autant, et pourtant si ça nous intéressait on serait autant à la pointe du référencement que les autres.

Je n’ai pas honte de le dire : je publie des « zoom sur… » du JdB dont je n’en lis que très rarement les articles puisque qu’ils ne s’adressent pas à la roots que je suis. J’ai essayé les agences de buzz aussi, sait-on jamais une campagne pour des saucissons auraient pu me remplir la panse, mais pour le moment on ne s’est pas vraiment intéressé à me faire tester moultes choses puisque je n’ai pas le people adéquate pour attirer l’annonceur !

Je dirais enfin que je ne m’attends même pas à gagner ce concours puisque je pense être déjà un peu hors concours. Promis cette fois-ci je ferais un effort, j’ameuterai mes dix lecteurs à voter pour moi. Je ne vous présente pas le super plugin de la mort, le dernier cri en matière de référencement, le dernier design wordpress mais je suis quand même là.

Je vous dis juste qu’il y a des gens, comme moi, qui ont un blog et qu’on ignore, qui s’ignore, et que ma mission chaque semaine c’est d’essayer de vous en trouver.
Enjoy ! (Et s’il vous plaît euh continuez à lire mes zoom sur hein ! 😉 )

ABONNEZ-VOUS à la mailing list, c'est GRATUIT !

Abonnez-vous à la mailing list et recevez plein d'infos intéressantes !

33 Comments

  1. moi je suis un blogueur que tout le monde ignore et méprise, voire détesté.
    c’est mon fardeau quotidien.

    bref je vois pas pourquoi j’en parle puisque tout le monde s’en fout dans le microcosme des blogueurs nombrilistes et narcissiques.

  2. au fait j’ai oublié de dire : pas la peine de me traiter de caliméro, comportement immature, puéril et gnagnagna spam toussa, je connais; les gens qui se plaignent ou qui veulent pleurer sur leur sort sont toujours pointés du doigt et bannis de la société.

    au revoir, merci !

  3. Comprends pas non plus. Mais bon.

    Sympa ta note Delphine. Je te rejoins assez. A la différence que moi je lis régulièrement le JdB 😉 Je n’applique pas tout ce qu’ils disent sur le référencement et tout et tout, car je n’en comprends que la moitié 😀

  4. Très bon article dans lequel je me reconnais parfaitement, je dois donc etre moi aussi un bloggueur a la routse…

    Tant pis si personne vient voir mon blog et si il est pas optimisé, c’est mon mien et pis c’est tout : O )

  5. @Brainaparte déjà si tu ne mets pas ton blog en lien, on ne risque pas d’aller le voir 😉

    @Delphine veux-tu que je t’explique en langage “blogueurs à la roots” la moitié que j’ai compris 😉

  6. @Brainaparte Merci ! J’espère que les gens comprendront le seconde degré de ma toute dernière phrase. En tout cas ça me ferait rire que quelqu’un vienne me dire un truc du style “tu t’en fiche d’avoir un million de lecteur mais en attendant tu veux qu’on lise tes zoom sur” xD

    @Julien Pour moi le référencement c’est un truc pour qu’on trouve mieux ton blog. Quelque chose comme ça non ^^’ ?

  7. Ca fait du bien de lire ce genre de billet. Pour ma part je me situe entre le blogueur à la root et celui aux taquets. Oui WordPress a sorti son enieme mise à jour… et alors ? Twitter tout le monde en parle, jamais essayé et je m’en porte pas plus mal. Du coup, plus besoin de me casser la tête à intégrer un plug-in Twitter sur mon blog. De la pub pour gagner quelques euros ? bof… j’ai pas besoin de m’acheter un iPhone. Les stats un peu, juste pour les referants et les mots-clés mais j’en fait pas un fromage. Mettre son blog à jour ? euh… si j’ai le temps et l’envie. Un mois sans note ne m’empeche pas de dormir. Etc.

  8. Mouarff ! Un court instant j’ai cru que tu parlais de moi !
    Tu as oublié le gros avantage d’être un “blogueur à la roots” : on est totalement libre d’écrire les pires conneries, quand on veux, comme on veux, vu que personne ne les lit. Au pire, on risque de perdre un de nos 10 lecteurs (le draaaaaaame 10% de baisse d’un coup !) .

  9. Delphine,
    Merci pour ce billet.
    Je M’explique. Depuis longtemps j’ai envie de faire partager mes trouvailles du net. Mais je me suis trop longtemps compliquée la vie : mais attends, je vais plus avoir de vie privée, plus de temps, un investissement considérable et bla bla bli et bla bla bla.
    J’ai donc décidé, il y a quelques jours de cela, de faire un blog “à la roots” 🙂
    Alors heureuse de voir que je ne suis pas seule. Donc ok pour un peu de custom du thème wordpress, mais pas plus :p

    On verra après si j’attrape la blogoïte aïgue…

    Idem de soky : Twitter jamais essayé :p mwahahah

  10. Je me reconnais dans beaucoup de ce qui est dit. 😀
    Notamment le fait de ne pas vouloir monétiser son blog (d’où le refus des propositions de rentabilisation), de ne pas tagguer ses articles (j’ai aussi du mal à saisir le fonctionnement ^^) et de se soucier de ses stats comme de sa première dent de lait.
    Quand la démarche a pour origine un besoin de communiquer, il est vrai que la quantité de lecteurs importe moins que leur “qualité”. Et puis blogguer est aussi (et surtout) un moyen de communiquer avec soi en fin de compte.

  11. Très bon article, Delphine ! le blogging c’est un plaisir, tout d’abord (enfin ça devrait l’être). Moi je suis accro à mes stats, j’ai des sueurs froides quand je ne poste rien pendant une période et je guette mon indexation dans Google. Faut dire que le référencement, c’est un peu mon dada. Mais quelle fatigue ! lol

  12. Tiens, un article sur le jdb que j’ai l’impression de comprendre de la première à la dernière ligne : ce n’est pas désagréable, non plus  🙂

  13. Delphine, je viens seulement de lire ton article, effectivement quel contraste avec mon billet “bloguer est une entreprise”. Pourquoi ne pas avoir plusieurs blogs juste pour cultiver un peu toute nos personnalité!

  14. C’est une question avant tout d’envie. Honnêtement si je devais faire un blog qui rapporte de l’argent, je n’ai aucune idée sur quoi je pourrais le faire.
    Raconter ma vie en râlant et en disant des bêtises je sais le faire mais pour le reste…
    Pourtant il y a des blogs comme les miens avec de la pub etc et qu’on dit “influent”.
    Moi j’ai surtout un manque d’envie de me prendre le chou à faire des espaces publicitaires.
    J’ai créé un blog tout à fait par hasard , sans rien connaître à la blogosphère et ses codes. Pour moi c’était juste un moyen de balancer mes chroniques sur mon travail.
    Puis j’ai élargi les champs en racontant ma vie débile.
    Alors la pub … ça ne m’intéresse pas. Et sur les autres blog elle ne me dérange pas tant qu’elle me brûle pas les yeux de toutes part.

  15. Je sais que j’arrive après la bataille mais je viens de lire ce billet et je suis tout à fait d’accord avec cette vision des choses ! Pas de prise de tête et pas forcemment besoin de reconnaissance !

  16. Pareil, j’arrive avec du retard mais je me retrouve complètement dans ce billet. Je blogue depuis bientôt un an et faire des articles sponsorisés ne m’intéresse pas du tout. Je ne me suis inscrite à aucune agence. De toute façon, je pense ne pas les intéresser vu le nombre de visiteurs quotidiens.

  17. Je suis d’accord avec cette philosophie du blog, mais pas forcément en désaccord avec l’autre.

    Si certains se sentent capables de gagner des thunes avec leur blog, pourquoi pas. Après ça dépend bien sûr de ce que ça sert à vendre. Si le contenu est inadapté à la vente de produits mairdiques pour fashion victims de 15 ans et un peu plus, c’est que c’est probablement un blog intéressant.

    Pour moi, ce qui compte, c’est la qualité, et la qualité attire forcément du monde. Même si on écrit pour le plaisir et en soignant ses sujets parce que le travail bien fait est une gratification en soi, ça attire forcément du monde, et qui n’a pas obligatoirement envie de se renseigner sur le regretté M. Jackson ou de savoir comment augmenter son trafic.

    Perso, je compte ouvrir un blog de veille technologique prochainement, avec WordPress, mais j’hésite à me lancer. Ce CMS est-il complexe ou plutôt simple à prendre en main ? Peut-on l’éditer facilement et le mettre en ligne sans procédures kafkaïennes ?

    Merci pour vos réponses.

    Bonne continuation Delphine 🙂

  18. Je viens de prendre une claque avec ton point 1. Je me dis n’importe quoi, et je réalise que j’ai lu tes titres en gras et très peu le texte en dessous… Bref, tu as raison… Il va falloir que j’y pense 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Avant de partir

Abonnez-vous à la mailing list et recevez plein d'infos intéressantes !