Monétisation

Déclarer les revenus de votre Blog

Une chose est sûre, le fisc s’intéresse de plus en plus aux revenus des blogueurs. Avec la montée en puissance des régies spécialisées dans les blogs, les blogueurs commencent à gagner des sommes conséquentes. Même si cela ne concerne pas la majorité des blogs, il faut veiller à déclarer les revenus générer avec votre blog au risque de payer une belle amende. Voici un tour d’horizon des solutions pour déclarer vos revenus.

Portage salarial : le plus simple

Dans le cas du portage salarial, vous êtes considéré comme employé de la société de portage. Autrement dit, lorsque vous allez vendre une prestation (de la pub par exemple), c’est la société qui va faire la facture à votre client. Vous recevrez ensuite un salaire de la société de portage. Salaire qu’il faudra quand même déclarer dans vos revenus. En règle générale, la société de portage prélève 5% de frais sur chacune de vos factures.

Avec cette solution, vous êtes fiscalement considéré comme un salarié (retraite, etc.). Financièrement, ce n’est pas forcément la solution la plus intéressante. La société de portage reverse entre 47% et 50% (53% chez Webportage) de son chiffre d’affaires généré à un porté ; les montants retenus servent à payer les cotisations salariales et patronales selon les taux légaux en vigueur, ainsi que les honoraires de portage, aux alentours des 10% du chiffre d’affaire (5% chez Webportage).

Cette solution s’adresse aux blogueurs qui gagnent des revenus de manière épisodique. Très simple à mettre en place et surtout peu contraignant. Cependant, les étudiant bénéficient d’une exonération d’impôts.

Les rémunérations perçues par les jeunes étudiants de moins de 25 ans et qui travaillent
tout en poursuivant leurs études sont exonérées d’impôt sur le revenu dans la limite de trois SMlC mensuels.

Référence en portage salarial pour blogueurs : WebPortage

Créer une entreprise (individuelle) : pas si compliqué

Les principaux avantages de la société individuelle sont de loin la facilité de création mais aussi la gestion facile. Vous n’avez pas d’obligation comptable si ce n’est une déclaration d’impôt supplémentaire. Néanmoins, ce n’est pas la solution la plus intéressante fiscalement. Il n’y a aucun abattement ni déduction possible (35% d’impôts sur chaque facture…). Il s’agit du régime Micro BNC/BIC.

Cette solution est intéressante dans la mesure où vous êtes totalement indépendant, vous gérez vos comptes comme bon vous semble et n’avez pas d’intermédiaire. Vous avez votre propre numéro SIRET mais vous ne pouvez pas récupérer la TVA.

La société individuelle ne vous permet pas d’avoir d’associé. Si vous souhaitez devenir blogueurs professionnel un statut de type SARL peut être plus intéressant bien que contraignant. Pour bien choisir votre statut, consultez le site de l’APCE.

En savoir plus sur l’entreprise individuelle >>

Voir le site du Salon des micro-entreprises >>

Auto-Entrepreneur : LA solution  ?

A partir de janvier 2009, un nouveau statut va faire son apparition : auto-entrepreneur. Un genre d’entreprise individuelle simplifiée. Cette solution s’adresse entre autres aux acteurs blogueurs. Ce régime n’est pas soumis à la TVA (comme l’entreprise individuelle).

Les charges sociales sont versées chaque mois ou chaque trimestre sur cette base :

  • 21,3% du chiffre d’affaires pour une activité de prestations de services
  • 12% du chiffre d’affaires pour une activité commerciale

En plus du versement vu plus haut et couvrant les charges sociales, un deuxième prélèvement permet de s’affranchir de l’impôt sur le revenu des sommes gagnées.

  • 1 % s’il s’agit d’entreprise dont le commerce principal est de vendre des marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place, ou de fournir le logement
  • 1,7 % pour les activités de services relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC)
  • 2,2 % pour les activités libérales

Cette option n’est possible que pour les personnes ayant déjà opté pour le régime micro-social.

Plus d’infos sur le status d’Auto-Entrepreneur >>

En bref

Si vous êtes étudiant, privilégiez la simplicité, choisissez le portage salarial. Sinon, attendez le status d’auto-entrepreneur pour officialiser votre activité.

Edit : suite au commentaire de Fred, voici une solution pour les blogueurs qui gagnent quelques dizaines d’euros par mois et souhaitent les déclarer.

La déclaration des revenus se fait au moins du formulaire 2042 C et il faut déclarer ces revenus en tant que revenus non commerciaux non professionnels. Ce formulaire s’ajoute au formulaire 2042 que reçoivent déjà les salariés.

Voir aussi le dossier complet “Comment déclarer ses revenus publicitaires” sur le site de Jérome Le Coeur.

ABONNEZ-VOUS à la mailing list, c'est GRATUIT !

Abonnez-vous à la mailing list et recevez plein d'infos intéressantes !

19 Comments

  1. Quoi ? déclarer ses revenus ? Qui serait assez idiot pour déclarer ses revenus du Web, tout ça pour payer qui ! Pour notre retraite ? Tu parles ! vous verrez combien vous toucherez comme retraite quand vous aurez cotisé 40 ans en tant que libéral : même pas l’équivalent du RMI qui est déjà le minimum vital. Alors faut pas prendre les travailleurs pour des cons, messieurs du (con)Fisc(ation) français.

  2. Excellent.
    Je remercie tout de même les deux derniers commentaires, parce que cet article n’était pas assez précis sur les types de personnes concerné.
    Ça me rassure donc de savoir que cet article est principalement destiné aux gros blogueurs.

  3. Exactement ce que je recherchais depuis quelques jours, merci !
    Personne n’arrivait à me donner une réponse convenable sur le sujet…
    Je me demande seulement à partir de quelle somme, les revenus doivent être déclaré ?
    Bien cordialement

  4. J’ai pas lu les comm ci-dessus, mais je peux dire en connaissance de cause que les entreprises individuelles peuvent tout à fait être soumises à la TVA !
    L’entreprise individuelle est un statut juridique et non pas fiscal ! C’est le statut fiscal appelé “micro-entreprise” qui n’est pas soumis à la TVA (et qui n’est que peu avantageux si l’on monte une vraie entreprise puisque c’est l’ancêtre du “forfait”) … et on peut très bien être entrepreneur individuel, profession libérale et BNC  “au réel” ou au “réel simplifié” … les 3 en même temps (ceux sont dans l’ordre les statuts : juridique, social puis fiscal).

  5. oui mais n’oubliez pas que ce seront les charges et les cotisations qui vous tueront, vous ne gagnerez rien à vous faire déclarer, parole d’un ex-entrepreneur (3 créations de sociétés)

  6. Ping : " » bookmark from diigo 11/13/2008" by Relation, transformation, partage
  7. Hébergement à l’étranger, site en langue anglaise (plus de rapport), paiements des adds ou des ventes affiliées sur compte type Paypal, récupération de l’argent sur un compte d’association (c’est mon banquier qui me l’a conseillé alors !) => Impots = 0 !!!
    Ils m’en prennent assez comme ça !

  8. Ping : Blogardise » Archive du blog » Déclarer les revenus d’un blog
  9. Bonjour,

    j’ai le statut d’autoentrepreneur j’en suis satisfait. On paie tout d’un coup tous les 3 mois (impôts, cotisations)… Solution légale et très satisfaisante. De plus les démarches sont relativement simples.

  10. hola compañeros , acabo leer ahora este trabajos evocan el trabajo blog en este blog , amor está contribuyendo dando gran información !
    Buen Trabajo , hasta y Feliz año nuevo ! Lo sentimos por mi mala español!

  11. Dès lors qu’on dépasse les 100€ par mois c’est à mon avis le statut d’auto-entrepreneur qui est le plus interessant, comme le précise l’article on reverse un peu plus de 20% de ses revenus contrairement au portage ou cela atteint généralement les 50%.

    Bien sur si les gains mensuels continuent à augmenter jusqu’à dépasser un salaire moyen, alors il faudra penser à changer de statut !

  12. encore un article interessant car je m’interroge justement ! facile quand on ne gagne pas beaucoup et quand on gagne beaucoup mais quand on se situe entre les 2 pour moi ????

    par contre j’ai appelé l’URSSAF hier et je n’ai pas les memes chiffres que vous ?? concernant ce que le blogueur doit payer à l’URSSAF ici http://mademoiselle-biotupp.over-blog.com/article-declarer-ou-non-ses-revenus-de-blog-2-eme-round-j-appelle-l-urssaf-117222823.html

    voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Avant de partir

Abonnez-vous à la mailing list et recevez plein d'infos intéressantes !