Blogueur, le nouveau journaliste ?

journaliste-blogueurUn petit article à propos d’une polémique entendu l’autre jour à la radio, un journaliste et un blogueur s’écharpaient sur la signification de la carte de presse.

Vous allez me dire que nous avions déjà abordé le sujet à l’époque. Mais depuis de l’eau a coulé sous les ponts, faisons un petit point :

A partir de quel moment le blogueur devient il un journaliste à part entière et quand le journaliste peut-il être à son tour considéré comme un blogueur ?

La Crédibilité

Si on veut durer, il faut être crédible. Un professionnel de l’information doit donner un avis objectif à son lectorat. Mais on a tendance à se méfier des journalistes, connivence avec les politiques, avec les entreprises… Aujourd’hui on peut être crédible sans être objectif. En fait, moins on est objectif plus on peut paraitre crédible car on dit « réellement » ce que l’on pense. Un journaliste se doit d’être crédible, un blogueur transparent. Un blogueur écrit pour lui même, un journaliste, par définition, pour son journal. Si jamais il y a diffamation ou attaque, le blogueur se retrouve seul engagé alors que c’est tout le journal qui est concerné pour un journaliste, d’où un poids et un stress pour ce dernier vu les enjeux.

La déontologie

Les journalistes suivent des règles méthodologiques rigoureuse : la déontologie. Durant sa formation, un journaliste apprend à regrouper ses sources afin d’être sûr de ce qu’il affirme avant publication, contrairement aux blogueurs dans leur grande majorité malheureusement… Nous avons la chance, en France, d’avoir des écoles de très bonnes écoles de journalisme un peu partout sur le territoire, de Strasbourg à Marseille.

La fidélité

Enfin, il n’est pas rare qu’un blogueur ferme boutique du jour au lendemain pour X raisons (contestation, désintérêt, manque d’inspiration..) Laissant leur lecteurs fidèles orphelins alors que les sites des grands journaux ont toujours du contenu frais fourni par leur multiples journalistes… quitte parfois à faire un peu de rempllissage

La confiance

Au final, quelque soit le média, tout est question de confiance. Les blogueurs partent de rien et se créaient une réputation. Une simple erreur peut amener méfiance et chute de l’audience là ou les journaux sont souvent lu eet relus afin d’éviter de tels désagrément.

L’image

Le blogueur doit donc apprendre à gérer sa propre image sur laquelle repose sa crédibilité et donc son audience. Au final, il doit rester vrai, rester lui-même afin que ses lecteurs le reconnaissent et se sentent en confiance.

 

Image : ShutterStock

ABONNEZ-VOUS à la mailing list, c'est GRATUIT !

Abonnez-vous à la mailing list et recevez plein d'infos intéressantes !

NB : Nos articles peuvent, éventuellement, contenir des liens affiliés, cela ne vous coûte rien et nous permet de récupérer une petite commission si le produit vous a séduit et que vous l'achetez. Notez que nous ne faisons des liens affiliés que vers des produits de grande qualité que nous avons déjà acheté et testé.

2 Réponse

Ajouter Commentaire

Avant de partir

Abonnez-vous à la mailing list et recevez plein d'infos intéressantes !